29, 30 septembre, 1er octobre 2017

Lettre d’info du 23 janvier 2016


 

Esclave et déporté à Cuba, Padilla orphelin est vendu à l’âge de 8-10 ans comme garçon de ferme pour la mère d’un marchand portugais près de Bilbao. Vers 14 ans, il s’enfuit, vivant de petits métiers.

Le célèbre clown blanc Tony Grice le découvre végétant sur les quais de Bilbao, impressionné par sa force physique et ses talents de danseur.

Il en fait d’abord son domestique et homme à tout faire puis son partenaire dans certains de ses numéros. Surnommé Chocolat, il a une carrière exceptionnelle dans les plus grande salles parisiennes.

Il meurt à 49 ans dans la misère en travaillant dans la troupe du cirque Rancy Il a été inhumé dans la partie réservée aux indigents du cimetière protestant de Bordeaux, carré M, rangée 7, numéro 2.